ImprimerEnvoyer par e-mail

Le Directeur Général de l’Agence de Promotion des Investissements Privés (APIP-Guinée) va participer le vendredi 22 septembre prochain à New-York, à une concertation sur le programme visant à fournir aux Pays Moins Avancée (PMA) une assistance professionnelle dans le cadre des négociations et des règlements des différends liés aux investissements étrangers.

C’est un programme qui répond à la nécessité d’aider les PMA à accroitre les investissements étrangers,  comme l’indique le Programme d’Action des Nations Unies pour  les PMA pour la décennie  2011-2020 et dans le programme d’Action d’Addis-Abeba de 2015. Le rôle déterminant  des investissements étrangers pour  la réalisation des objectifs  de développement durable et la nécessité de les encourager est spécifiquement reconnu dans la cible 10. B des Objectifs de Développement Durable (ODD) 10.

L’évènement  va rassembler les Agences de Promotion des Investissements  Privés, des représentants gouvernementaux, des chargés des questions d’investissement des PMA, des représentants des partenaires du développement et d’autres experts et parties  concernés. Et la concertation est organisée par le bureau des Nations Unies, en collaboration avec l’Organisation Internationale de Droit du Développement (OIDD) et avec la contribution du gouvernement italien.  

Le programme sera présenté  dans la matinée du vendredi 22 septembre 2017. Le jeudi 21 septembre 2017  une discussion aura lieu avec les organisations   des Nations Unies actives dans la promotion des investissements au sujet des besoins et des priorités pour soutenir les agences de promotion des investissements des PMA. Cela  répond  à l’appel récent du Conseil  des  chefs de secrétariat des organismes  des Nations Unies  pour la coordination (CCS)  afin  d’accroitre l’efficacité du soutien du système des Nations Unies pour la promotion des investissement  au PMA.