Séjourner en Guinée

Voyage

Deux documents sont nécessaires pour se rendre en Guinée :
  • Un carnet de vaccination contre la fièvre jaune de moins de trois mois
  • Un passeport (ou équivalent) muni de visa d’entrée le cas échéant. Il existe cependant des conventions particulières de dispense entre la Guinée et certains Etats.
Le visa est délivré dans tous les consulats de la Guinée à l'extérieur du pays. Toutefois une procédure de facilitation est mise en place à l’aéroport international de Conakry. Dans ce cas, le demandeur est gratifié d’un visa de transit de 3 jours pour lui permettre de prendre contact avec le Ministère du Tourisme qui facilitera l’acquisition d’un visa de séjour.
Le coût du visa est de 85 000 Francs Guinéens.

Récapitulatif des documents et pièces à fournir pour l'obtention d'un visas

Les ressortissants des pays membres de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), doivent uniquement détenir un document de voyage en cours de validité : carte d'identité nationale, passeport, laissez-passer sont suffisants pour des séjours d'une durée inférieure à 90 jours.
Liste des pays membres de la CEDEAO : Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d'ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo.
Les pays de la CEDEAO et de l'UEMOA mènent actuellement une réflexion sur la mise en œuvre d'un visa unique harmonisé (EcoVisa), de type Schengen dans le but de favoriser le tourisme et les investissements dans la région.
La durée du séjour
La durée du séjour accordée par le visa est égale au temps de sa validité. Toutefois, une prolongation du séjour dont la durée ne peut excéder 3 mois, peut être accordée au postulant. La demande de prolongation doit être faite au moins 5 jours avant l’expiration du visa de séjour temporaire en cours.
La prolongation du séjour suppose:
  • L’existence d’un passeport ou titre de voyage en cours de validité et sur lequel a été apposé le visa du séjour en cours.
  • Le dépôt d’une lettre justificative de la demande de prolongation.
  • Le paiement d’un timbre fiscal.

Monnaie

Le voyageur temporaire peut importer librement toutes devises en billets de banque, traveller’s chèque, etc. sous réserve d’une déclaration du montant. Le change peut se faire à l’aéroport, dans toutes les institutions bancaires ou dans les hôtels possédant un bureau de change.

Pour plus d’informations sur le taux de change : http://www.bcrg-guinee.org/

Hébergement

Afin de rendre votre séjour agréable, vous trouverez à cette adresse toutes les références qui pourraient vous assister dans la recherche d’un logement temporaire.
Quelques recommandations d'Hôtels à Conakry

 

Transport

Aéroport
L’aéroport international de Conakry « Gbessia » se situe à 13 km du centre-ville. C’est le principal point d’entrée sur le territoire guinéen et est à équidistance entre le centre-ville et la haute banlieue de Conakry. Pour relier l’intérieur du pays par voie aérienne, des aérodromes de moindre envergure desservent les (10) grandes villes de la Guinée (Labé, Boké, Faranah, Fria, Siguiri, Kankan, Kissidougou, Macenta, Nzérékoré, Koundara Sambailo).
Le réseau routier
CONAKRY
Le Centre-ville, communément appelé Kaloum commence au Pont 8 Novembre. Deux (2) corniches Nord et Sud vous permettent de circuler dans le Centre d’affaires. A partir de l’échangeur du Pont 8 Novembre :
  • Au Nord, vous avez l’autoroute qui permet de relier le Centre-ville à la banlieue de Conakry (KM36)
  • A l’Ouest, la corniche Nord qui relie le Pont du 8 novembre à Dixinn échangeur. La route de Donka traverse aussi la Commune de Dixinn
  • A l’Est, la corniche Sud qui relie le Pont du 8 Novembre à la Commune de Matam. La route Niger traverse également la Commune de Matam.
Du lundi au vendredi, la circulation est légèrement réaménagée afin de réduire les embouteillages aux heures de pointe sur les principales voies: (Autoroute- Donka- Niger).
REGIONS
  • Route Nationale 1: Route de Conakry à Kankan en passant par Coyah- Kindia- Mamou- Dabola et Kouroussa.
  • Route Nationale 2: Route de Mamou à Lola en passant par Faranah- Kissidougou- Guéckédou- Macenta- et N’Zérékoré et continue en direction de la frontière avec la Côte d’ivoire.
  • Route Nationale 4: Route de Coyah à Farmoréah en passant par Forécariah et continue en direction de la frontière avec la Sierra Léone.
  • Route Nationale 5: Route de Mamou à Koundara en passant par Dalaba- Pita et Labé et continue en direction de la frontière avec le Sénégal.
  • Route Nationale 6: Route de Kissidougou à Siguiri en passant par Kankan et continue en direction de la frontière avec le Mali.
Taxis
Le taxi coûte 1 500 GNF par section pour une utilisation individuelle et un "déplacement" coûte 7 000 GNF par section.
Autobus
Le bus coûte 1 000 GNF par section/tronçon pour une utilisation individuelle.
Vélo
Il n'y a pas de location mais il est possible de s’en procurer aux marchés de Madina, Niger ou à la Minière.
Moto
Il n'existe pas de location de moto. On peut cependant en acheter sur place, neuve (concessionnaire) ou d'occasion (Marché Madina).
Location de voiture
Il existe plusieurs sociétés, locales ou internationales de location de voitures (ordinaires, 4x4 ou minibus).

Santé

Un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire. Les vaccins contre les hépatites A et B, le tétanos, la poliomyélite, les méningites A et C et la typhoïde sont recommandés. Il est conseillé d'être immunisé contre la rage pour les séjours longue durée.
Récapitulatif des risques de santé